Editorial -

Galaxies N° 47

Galaxies N° 47 47

La science-fiction, le fantastique, la fantasy ne créent pas seulement les légendes nouvelles, mais jouent également avec celles qui sont inscrites depuis la nuit des temps dans la mémoire collective, ce qu’on peut aussi appeler la culture des civilisations. Jean-Pierre Fontana a donc voulu, pour ce septième numéro de Galaxies-Mercury (et en même temps quarante-septième numéro de Galaxies), s’intéresser à deux de ces légendes : celle du prêtre Jean, et celle de la Chasse-galerie.

Le prêtre Jean, c’est en quelque sorte un écho au numéro 46 de Galaxies sur la science-fiction africaine. Le Royaume du Prêtre Jean (auquel Danny Miensky a réservé une nouvelle), se situe en effet à l’est du vieux Continent, dans la Corne de l’Afrique. On y retrouvera un certain nombre des thématiques qui ont servi d’assise à des romans d’aventures scientifiques d’avant la science-fiction et même d’après l’apparition de celle-ci. La Chasse-Galerie, sur laquelle il se penche ensuite à la faveur de sa chronique « L’écran du souvenir » est plus liée au fantastique, mais très riche également d’inspiration.

Et puis, des nouvelles. Bruno Pochesci, qui nous fournit ici un texte comme d’habitude remarquable, et une traduction (d’Ivo Torello) qui ne l’est pas moins, suivi de toute une brochette d’auteurs parfois nouveaux dans nos pages, avec des textes toujours surprenants ou attachants. Mention particulière pour une nouvelle de fantasy-steampunk uchronique de Pierre Bameul, que nous avions déjà incluse dans une édition électronique, et pour « Aujourd’hui, je suis Paul », pure science-fiction, avec un sens aigu de l’humanité bien rendu pas la traduction de Jean-Michel Calvez.

Et puis bien sûr, les six mois de cinéma F et SF, par Pierre Andrevon, qui continue dans nos pages sa remarquable encyclopédie !

Bonne lecture !

Pierre Gévart

1er mai 2017

Sommaire